Conseils pour désherber son jardin

desherber-jardin

Lorsque l’on jardine, l’une des principales activités consiste à désherber son jardin afin d’obtenir des surfaces propres et saines.

Le désherbage peut être fastidieux, et pour qu’il soit efficace et durable il est important qu’il soit réalisé de façon performante. 

Les herbes indésirables ont en effet la dent dure et il est parfois difficile d’en venir à bout. D’autant plus qu’il est facile et tentant d’utiliser des produits chimiques, bien que ceux-ci soient très nocifs pour l’environnement et pour la santé.

Ici nous vous donnerons plusieurs astuces saines et efficaces pour réussir à désherber votre jardin sans avoir recours aux désherbants chimiques.

Pourquoi et quand désherber son jardin ?

Les herbes indésirables sont toutes les herbes qui poussent là où on ne les désire pas : sur les pelouses, dans les allées, sur les plates-bandes, etc. Elles deviennent alors un problème d’ordre esthétique dont il faut se débarrasser.

Le problème est également d’ordre pratique avec des plantes qui perturbent le bon développement de vos végétaux en pompant l’humidité des sols. Par ailleurs, les mauvaises herbes peuvent transmettre des maladies à votre plantes et ainsi causer des dégâts importants dans votre jardin.

Si arracher les mauvaises herbes juste après une petite pluie est tentant car la terre est plus meuble, en réalité c’est bien par temps sec et ensoleillé qu’il faut s’adonner à cette tâche. En effet à ce moment, les mauvaises herbes sont sèches et ne risquent pas de se réimplanter au sol.

Si vous souhaitez toutefois travailler par temps humide, pensez à bien ramasser toutes les mauvaises herbes après les avoir arrachées. Mais le plus important reste surtout d’arracher la racine complète au risque de revoir se développer les mauvaises herbes plus rapidement que prévu.

En outre, il est important de désherber avant la floraison des mauvaises herbes. C’est-à-dire avant qu’elle n’est pu disséminer leurs graines partout sur le sol, ce qui provoquerait une repousse rapide de ces végétaux indésirables.

Enfin, lorsque vous désherbez un espace vierge, une bonne astuce consiste à laisser la terre à nue pendant environ 15 jours. Toutes les nouvelles pousses qui s’y trouvent passée cette période devront être à nouveau désherbées. Vous obtiendrez alors une surface parfaitement propre pour procéder à vos semis et nouvelles plantations.

Nos meilleures astuces pour désherber naturellement et efficacement

Le désherbage ne doit pas forcément être chimique pour être efficace, bien au contraire. D’ailleurs, on ne le répétera jamais assez, les désherbants chimiques sont très nocifs pour la planète, pour la biodiversité et pour l’Homme. De quoi avoir envie de s’essayer à des méthodes plus naturelles !

Si vous souhaitez assainir votre jardin avec des méthodes performantes, à moindre coût et de façon plus écologiques, voici 5 techniques qui devraient vous permettre d’y arriver.

Le désherbage à la main

Le désherbage manuel est une technique qui demande un peu d’huile de coude et un peu de temps, mais elle n’en reste pas moins efficace et 100 % naturelle. Souvent considérée comme pénible et fastidieuse, il faut au contraire la voir comme une activité de détente.

Bien entendu, cette technique est réservée à de petites et moyennes surfaces. L’objectif n’étant pas de vous épuiser mais au contraire d’être efficace.

Pour réaliser un désherbage manuel optimal il faut simplement se munir des bons outils de jardinage. L’objectif avec ces outils étant d’extraire la racine de la mauvaise herbe intacte.

Désherber à la main se fait avec la technique du binage. Cela consiste à retourner la terre à l’aide d’outils adaptés afin d’ameublir la terre et de supprimer manuellement les mauvaises herbes.

Voici la liste des outils à avoir chez soi pour biner correctement :

  • Une binette de Nanterre, pour couper les jeunes pousse à la base.
  • Une serfouette, pour couper la mauvaise herbe et ameublir le sol en même temps.
  • Un grattoir de jardin, qui permet de sectionner les petites plantes en surface.
  • Une houe, qui permet d’arracher les plantes bien installées.

Le paillage

Le paillage est une technique agricole qui a de nombreux avantages. Elle consiste à installer une couche de paille ou d’herbes sèches épaisse (issues de tonte de gazon par exemple) sur des zones données ou autour des arbres. Cela permet de priver les mauvaises herbes de lumière et ainsi les empêcher de repousser.

Le paillage est également bénéfique dans la mesure où il permet de conserver l’humidité du sol durant les saisons les plus chaudes.

Le désherbage par solarisation

Le désherbage par solarisation est une autre technique 100 % naturelle qui permet de se débarrasser des mauvaises herbes efficacement.

Elle consiste à installer une bâche noire sur une surface donnée et à la laisser posée pendant environ 2 mois. Cela va avoir deux effets : d’une part priver les mauvaises herbes de lumière, et d’autre part, faire monter le sol en température afin de les détruire jusqu’à la racine.

Les mauvaises herbes se décomposent sur place et votre terrain se retrouve propre pour accueillir de nouvelles plantations maraichères, ornementales, ou autres.

Le désherbage thermique

Le désherbage thermique se fait à l’aide d’un matériel professionnel adapté. Il permet de chauffer les mauvaises herbes à une température de 60 à 90° ce qui a pour conséquence de les sécher et des les détruire naturellement. 

L’eau de cuisson

Une eau de cuisson salée et encore bouillante versée sur les mauvaises herbes a la capacité de les détruire. Une technique pratique uniquement dans le cas de petites surfaces.

En conclusion :

Désherber son jardin est une activité nécessaire qui vous permettra d’avoir un beau jardin avec des plantes en pleine santé.

Le désherbage peut se faire manuellement ou en utilisant des techniques de désherbage qui ne nécessitent pas l’emploi de produits chimiques. 

En dernier recours, il est toujours possible d’utiliser des désherbants polyvalents ou sélectifs chimiques selon vos besoins, mais nous ne saurions que trop vous conseiller de ne pas utiliser ces méthodes ou au minimum possible pour des raisons de santé et de protection de l’environnement.

Laissez un commentaire 0 commentaires

Laissez un commentaire: